Je réponds à vos questions – mon volontariat au Japon 

Suite à mon article concernant une journée type à la ferme Komeyakata, j’ai reçu beaucoup de questions sur mon aventure, mes démarches, mon ressenti. Mon volontariat à la ferme Komeyakata au Japon ayant pris fin, je vous propose un retour en passant par les questions que nombreux d’entre vous m’ont posées. Pourquoi souhaitais-tu faire du volontariat au japon ? Depuis très longtemps, peut être bien une dizaine d’années, je suis passionnée par la culture japonaise. Je rêvais et idéalisais ce voyage, sansLire la suite

Japon – Une journée à la ferme Komeyakata, ça ressemble à quoi ?

Cette nuit, j’ai rêvé que j’étais une cerise. Ce rêve n’avait rien de surprenant.  En travaillant comme volontaire à la ferme Komeyakata à Murayama (petite ville située dans la préfecture de Yamagata), j’ai compris que je pouvais rester en activité bien plus longtemps que je ne le pensais. Les petits plaisirs du quotidien ont fini par prendre une place bien plus grande :  « Oh oui génial une pause thé ! » « Ooooh que cette cerise est délicieuse » « Putain ce qu’on estLire la suite

Japon – 28 détails qui me rappellent que je ne suis pas en France 

Déjà plus de deux semaines que je suis au Japon. Tous les jours, je continue de m’adapter à leurs habitudes. Observatrice et actrice à la fois, j’ai constaté que chacun de ces petits détails  peut devenir force de questionnement sur notre propre culture. Je vous laisse méditer après la lecture de cette liste tout à fait subjective.  1. Le costume est le vêtement de travail porté par 70% des hommes.  C’est super impressionnant de prendre le métro à Tokyo etLire la suite

バラ祭 – Bara Matsuri – Fête locale dans la campagne japonaise 

Quoi de mieux pour découvrir une culture que de participer à un événement local ?A l’occasion de la Fête des Roses, dans le Jardin des Roses à Murayama, une vingtaine de foodtrucks s’était installée pour le temps d’une soirée. Moment éphémère précieux, presque tout le village était présent (environ 25 000 habitants) ! Dans le jardin, des lumières tamisées et des petites bougies artificielles, déposées par les enfants, coloraient en douceur le paysage.  Toutes les générations festoyaient harmonieusement. Les enfantsLire la suite

Japon – Apprendre à faire des gyoza avec Oba-san (grand-mère)

Déjà cinq jours que je suis là, je n’en pouvais plus de manger tous ces plats merveilleux sans savoir comment les cuisiner moi-même. J’ai donc tenté, à l’aide de grandes gestes explicatifs et de mots japo-anglais, de demander à Oba-san, qui ne parle pas un seul mot d’anglais, si je pouvais l’aider à cuisiner la prochaine fois afin que je puisse apprendre. Elle a hoché la tête un peu trop régulièrement. J’ai fini par me dire qu’au moins j’avais tenté, maisLire la suite

Pêche de nuit dans la mer du Japon 

Travailler dans une ferme au Japon, c’est aussi vivre avec la famille leurs moments du quotidien. A la fin d’une longue journée de travail (de 5h à 17h), Yoishiro nous propose de l’accompagner à la pêche avec son jeune fils de huit ans Beiju.  Le deuxième volontaire et moi nous sommes regardé hésitants… Pêcher de nuit dans la mer japonaise, une expérience qu’on ne risquait pas refaire de si tôt. Personnellement, je n’avais jamais pêché et j’étais curieuse d’apprendre. OnLire la suite

Deux mois au Japon – J’ai mis quoi dans mon sac ?

Départ dans deux jours pour le Japon ! Préparer son sac, c’est un peu commencer à voyager. On commence à anticiper le périple, et donc à le fantasmer. Quoi de plus émoustillant ? Randonnées, trekking, camping, woofing, ballades en ville et glandouille… Le tout porté sur le dos pendant deux mois. Autant vous dire, le but est de faire dans l’efficace et le léger ! L’idée est de parvenir à remplir son sac tout en sachant qu’il faut encore deLire la suite

Nomadic community garden – Petit bout de simplicité londonien

La première chose que j’ai vu à Londres, c’est le Nomadic Community Garden. Le jardin donnait le sentiment de ne plus être dans la capitale. Le temps semblait s’être arrêté pour laisser la place aux artistes et à ceux qui aiment se sentir ailleurs. Je ne peux que vous inciter à y aller, à prendre un thé, et à vous asseoir un moment sur un banc. Finalement, pas besoin de partir très loin pour avoir le sentiment de voyager… LesLire la suite

Sinharâja – la Forêt tropicale magique du Sri Lanka

La « forêt tropicale magique »… ou comment en deux secondes, Lili l’aventurière est devenue Lili la flippette émerveillée J’avais déjà fait des longues marches comme celle-ci. Mais souvent, elles sont parsemées de petits moments où tu t’ennuies et d’instants où la fatigue prend le pas sur l’émerveillement. Mais je vous l’ai dit, la forêt est magique, ici le temps, tu ne le vois pas passer. J’aurais pu marcher encore deux ou trois heures en plus des sept heures de balades déjà faites.Lire la suite

Sri Lanka – Faire 8 lieux en 11 jours, une bonne idée ?

Un pays où la faune et la flore sont si sauvages que les Hommes ne la maîtrisent pas, où leurs richesses matérielles sont inversement proportionnelles à leurs sourires, où la chaleur contraint la population à prendre son temps. Visiter le Sri Lanka lorsque l’on est occidental, c’est se préparer à vivre un choc culturel violent. C’est par hasard que je me suis retrouvée à voyager en direction de ce pays. Lorsque quelques mois auparavant, deux amis à moi et àLire la suite

Trek de Laugavegur en Islande – de Landmannalaugar à Skogar

Écrire l’air et l’atmosphère, respirer les mots, voir l’invisible et comprendre qu’on ne peut savoir. C’est la nature qui devrait dominer l’homme. En Islande, j’ai compris à quel point il était possible de vivre autrement, de vivre plus apaisé. Certains lieux existent où hommes et nature cohabitent en harmonie. Certains lieux révèlent la sagesse de certains hommes. Ici, la nature est plus importante que l’homme. Aucun habitant n’irait la blesser, il ferait même tout pour ne pas la marquer deLire la suite